Les meilleurs réveillons sans cotillons

Vous n’avez encore rien prévu pour le Réveillon ? Pas de panique, voici nos dix meilleurs plans pour quitter l’année 2018 sans regrets et attaquer 2019, pied au plancher. Reste à choisir son ambiance : bling, sophistronomique, punk, mélomane, camarguaise…

Low profile à Jones (Paris)
Il n’y aura pas que de la lumière ce soir-là chez Jones, le bistrot cabossé de Florent Ciccoli, cuisiné au quotidien par Harry Vidler ! Au programme, beaucoup d’accords alléchants et, toujours, de bonnes vibes faubourgeoises : foie gras et brioche ; poulpe, purée de courge fumée et chou blanc grillé ; céleri rave, chanterelles, œuf et kale etc. Menu à 85 €.
43, rue Godefroy Cavaignac, 75011 Paris. Tél. : 09 80 75 32 08

A l’arrache au Providence (Guéthary)
A priori, ni cotillons ni pouet-pouet le 31 au Providence… Quoique ! En pleine résidence culinaire bis (jusqu’au 6 janvier), Céline Pham y enverra pépouze des tapas de pholie, avant que la soirée s’enPH(l)AMe… ou pas ! Une fête dont vous serez les héros ! Carte 30-50 €.
548, avenue du Général de Gaulle, 64210 Guéthary. Tél. : 09 72 83 44 60

Poule de luxe à La Poule au Pot (Paris)
Dans ce glorieux repaire des Halles, Jean-François Piège cocarde la plus bling des cuisines bourgeoises. A La Poule au Pot, pas de répit le 31, puisque les assiettes seront placées sous le haut patronage de Carême ou de la Mère Brazier : foie gras en terrine, homard à l’Américaine, poularde demi-deuil truffée sous la peau et omelette norvégienne. Menu 220 € (+ 100 € avec accords boissons).
9, rue Vauvilliers, 75001 Paris. Tél. : 01 42 36 32 96

Ch’tistronomique à Rozò (Lille)
Quand deux anciens du Meurice (époque Christophe Saintagne) s’en vont batifoler sous d’autres cieux, ça donne Rozò, fier sophistroquet lillois déjà bien en jambes. Où la première saint Sylvestre promet d’être crousti-fondante : céleri, jaune d’œuf mariné et truffe noire ; barbue et salsifis crémeux-croustillants ; tourte au canard et foie gras… Menu 95 €, 106 € avec une coupe de champagne (+ 45 € avec vins).
9, rue de la Monnaie, 59000 Lille. Tél. : 09 83 46 55 00

Païen au Saint Sébastien (Paris)
Que fricotera de bon Robert Mendoza, fine lame aux commandes du tout neuf Saint Sébastien, bistrot sixties du couple Deck ? Des recettes végétales (bouchées de chou grillées, tempura de radis, crépinette de céleri-rave) et quelques mets de circonstance (huîtres et aguachile mognotte, pintade sauce albufera…), à escorter de quilles pleines d’esprit. Menu à 130 € (+ 70 € accord mets vins).
42, rue Saint-Sébastien, 75011 Paris. Tél. : 06 49 75 27 90

Pas charlatan à L’Arlatan (Arles)
On ne l’a pas encore testé, puisque L’Arlatan, nouvelle fantaisie de Maja Hoffmann, reçoit à peine ses premiers clients, mais le combo « hôtel en quadrichromie signé du cubain Jorge Pardo » + « cuisine sudiste d’Armand Arnal » a tout pour plaire ! Cerise sur le cake, guitare et chant emballeront les saveurs du 31 : loup façon gravlax ; saint-jacques, noix et pomme ; veau piquée de moelle et truffe, etc. Menu 110 €.
20, rue du Sauvage, 13200 Arles. Tél. : 04 90 93 56 66

Masterclasse chez Virtus (Paris)
Ensemble au resto comme à la ville, les deux virtu(ose)s Chiho Kanzaki et Marcelo di Giacomo enflamment le terrazzo de l’ancienne Gazzetta. Leurs compos pleines de délicatesse seront upgradées, ce soir-là, avec du caviar sur les saint-jacques à la poire, de la truffe dans le risotto et du vin jaune pour la pêche du jour. Menu à 160 € avec coupe de champagne, amuse-bouche et mignardises.
29, rue de Cotte, 75012 Paris. Tél. : 09 80 68 08 08

Love chez Instincts (Saint-Jean-de-Luz)
Les tourtereaux Ugo Padovan et Chloé Naud (ex-La Grenouillère), ont fait leur nid dans les murs d’une ancienne tarterie du centre de Saint-Jean-de-Luz. Au menu du 31 ? Des saint-jacques et du caviar avec chou-fleur et main de bouddha, du homard fumé au sapin et du cerf aux salsifis pimpé de jus truffé. Menu plein d’amour à 100 balles.
20, rue Joseph Garat, 64500 Saint-Jean-de-Luz. Tél. : 05 59 24 66 98

Nouvelle vague au Zebra (Paris)
Ambiancé par le trio Giesbert-Ross-Glize, le 
Zebra redonne de la saveur et du style au grand genre de la brasserie parisienne. La carte « new-old-school » réjouira ce soir-là avec une partition pour puristes : choux fleurs rôtis, crème d’anguille fumée et herbes, saint-jacques rôties en coquille ou encore chapon en demi deuil et topinambours au jus… Menu 120 €.
3, place Clement Ader, 75016 Paris. Tél. : 01 44 14 91 91

Julie Gerbet
Photo © Pauline Chatelan