Six terrasses exquises pour pister le soleil à Paris

Trouver une terrasse à Paris, c’est facile. Y choper une place au soleil, pile au bon moment, c’est une autre histoire. Chers lecteurs du Fooding, pour que vous ne soyez plus jamais dépités en arrivant devant une terrasse ensoleillée-mais-bondée, voici, en exclu, les prévisions de Rayon Futé pour arriver avant les bouchons…

Dès 8h30, breakfast-clubbez chez Neighbours. Avec cette deuxième planque, Daniel Warburton et Angelle Boucher (Honor) sont officiellement devenus les meilleurs amis du petit déjeuner. Face aux premiers rayons de soleil, posez-vous sur l’une des douze chaises de la terrasse et optez pour le démentiel banana bread couvert d’un beurre au café (4,50 €) et un granola au yaourt grec avec fruits frais pochés (7,50 €).

De midi à 14h30, déjeunez chez les frangin.e.s du Cadoret. Attention ! Les places sont chères et ne sont qu’une dizaine au coin des rues Rebeval et Pradier ! Pour pouvoir jouer des coudes sur la terrasse avec les cadors du quartier, il faudra être alerte et sans pitié. En guise de récompense, à partager sous les feux de midi : vins nature et bières artisanales, poulet-pommes dauphine, saucisse-purée, etc. Formules 16,50 et 19,50 €.

De 14h30 à 16h, faites comme nous, au Champollion… Direction la jolie placette du Caire. Calez-vous en terrasse sous deux colonnes en faux Louxor et, à l’ombre des marronniers, sirotez tranquille un bon petit noir de la Brûlerie de Bellevile, sélectionné par les patrons en personne. Expresso 2,40 €. Jus d’orange pressé 5 €. 2, place du Caire. 75002 Paris.

De 16h à 18h30 : goûtez demi-sel, au Breizh Café OdéonLes meilleures crêpes de Paris n’attendent que vous sur une terrasse de 60 places – dont 25 au soleil ! A la carte, les habituelles bombinettes breto-nippones, comme cette crêpe de froment à la douceur monomaniaque (miel de sarrasin, soufflé de sarrasin et glace au sarrasin) ou la beurre-yuzu. Crêpes de 5,80 à 14,50 €.

De 19h à 20h30, apéro-time à Maison Maison. En fin de journée, crousti-dorez plein sud sur le plancher de LA guinguette (une centaine de places) des quais de la rive droite. Côté cuisine, les vibrionnantes petites assiettes de Roland Theimer la jouent fresh & funky avec des compos voyageuses à picorer face à la Seine. Assiettes 6-19 €.

A 20h30, dînez tout zébron chez Brutos. La terrasse la plus grande bouffe de la liste ! Vingt places, le soleil de fin de journée qui chauffe sans éblouir, pas une voiture… Vous êtes bien installés, détendez-vous. Les quilles de vin nature vont s’enchaîner tranquille, il ne vous arrivera rien. Respirez, commandez une bonne barbaque à griller et vous pourrez ensuite rentrer chez vous. Chauds comme la braise. Pièces à partager, de 45 à 90 €.

Paul-Henry Bizon

Photo © : Pauline Chatelan