Tes courses quotidiennes, tu durabiliseras !

Quelques règles d’or pour ne pas con-consommer en faisant ses emplettes avec un sac en tissu ou un panier, plus chic que les sacs plastique qui sont, en plus, super galère à recycler.

- Joue-la local. Moins de transport pour tes aliments, c’est moins de CO2 rejeté dans l’atmosphère… Les fruits tropicaux ne poussent pas en France et doivent rester des achats exceptionnels. Encourage plutôt les producteurs du coin !

- Y a plus de saisons ? Ben si, justement, il y en a encore ! Pense en termes de pop-up maraîcher/fruitier et renseigne-toi sur le calendrier pour choper les meilleurs drops saisonniers au marché.

- Pense moins bête. La production de viande émet autant de CO2 que les transports. Sans devenir vegan, limite ta consommation de viande, poisson et œufs à quatre repas par semaine.

- Le bio n’est pas un snobisme, mais un moyen d’éviter de s’empoisonner en limitant la pollution des sols et en préservant le naturel des aliments (pas d’OGM). Sur certains marchés, on peut trouver des producteurs qui vendent leurs légumes non traités à des prix défiant toute concurrence. Ils n’ont pas forcément de label bio mais respectent pourtant le cahier des charges (voire plus !). Plus généralement, achète en fonction du monde dans lequel tu aimerais vivre, pas dans un emballage sexy ou dans un pack à prix discount.

- Apprends à déchiffrer les étiquettes – quitte à passer pour un(e) psycho au supermarché. Il y a 3 000 ingrédients que tu ne comprends pas dans la composition ? Il y a donc de fortes chances pour que ce soit trop gras, trop sucré, trop chelou et pas terrible pour ta santé et celle de la planète.

- Pour être vraiment durable, il ne faut pas recycler plus mais avoir moins à recycler. Réutilise tes sachets en papier quand tu vas faire les courses, pense aux écorecharges et achète au maximum en vrac. Certains emballages sont inévitables et très utiles, fais donc en sorte de bien les trier. Pour conserver les arômes de ses crus, Nespresso a conçu des capsules en aluminium 100% recyclable : une fois utilisées, dépose-les dans l’un des 5 500 points de collecte en France et jette l’étui de carton dans la poubelle jaune !

- Tu ne peux pas ouvrir l’œil sans ton petit kawa ? Pour un réveil responsable, sache lire le fond de ta tasse. Un café équitable, c’est un café « social » où les producteurs sont mieux payés. Un café bio, c’est un café où on limite ou bannit le chimique. Un café durable comme les cafés Nespresso, c’est un café issu d’une réflexion globale sur l’écosystème et une façon de travailler pérenne. La finalité du durable, c’est le bio ; pas un bio systématique qui ferait prendre trop de risques aux producteurs de café, mais un bio réfléchi, qui dure et bénéficie à tous – toi comme les prochaines générations de fermiers.

En partenariat avec Nespresso

Illustration © Julien Roux