LEÇON DE CONDUITE AU RESTAURANT PAR ALEXANDRE BLEIBTREU, INFECTIOLOGUE

Avec le refroidissement progressif des terrasses, faut-il rester cloitré.e dans sa cuisine désinfectée ou continuer de sortir au resto ? Comment se faire une bonne table sans mettre en danger les autres et soi-même ? Nous avons interrogé le professeur Alexandre Bleibtreu, infectiologue à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière à Paris, qui a bien voulu répondre à toutes nos questions, même les plus improbables… (Spoiler : continuez de vous laver les mains.)

Comme il fait de plus en plus froid, déjeuner ou dîner en terrasse devient très compliqué… Comment peut-on justifier, après l’avoir déconseillé, qu’on puisse passer à table à l’intérieur des restos ?
C’est une question de balance bénéfice-risque. On sait que moins l’air est renouvelé, plus la concentration du virus dans l’air est importante.La vraie question est : a-t-on vraiment besoin d’aller au restaurant en cette période de pandémie ?Pour les restaurateurs, la réponse est oui, pour beaucoup d’entre nous la réponse semble être oui aussi…Ce changement de directive est un intermédiaire acceptable entre les risques de diffusion du virus et les risques sociaux, psychologiques et économiques d’une fermeture des restaurants.

Quelle est la distance idéale entre les personnes partageant la même table ?
1,5 m de diamètre autour de chaque convive.

Faut-il garder son masque jusqu’au premier plat servi ?
Oui. Il faut même le porter en dehors des moments où l’on mange et boit.

Boire des alcools forts, sans abus, avec modération, permet-il de limiter les risques ?
Ça dépend de quels risques on parle. Concernant le Covid-19, nous n’avons aucune donnée. Concernant les accidents de trotinette, on sait que l’alcool fort ne limite pas les risques.

Planches apéro, assiettes à partager, corbeilles de pain… à interdire ou réduire ?
Si l’ensemble des convives se sont lavés les mains avant, aucun problème.

Faut-il se désinfecter les mains à chaque fois qu’on se sert de l’eau ou du vin ?
Ce n’est pas nécessaire.

Vaut-il mieux commander des vins au verre ?
Non, sauf si vous voulez élargir l’accord mets-vins ou faire un grand chelem rosé, blanc, rouge.

Dans beaucoup de restos à la mode, les couverts sont en libre service dans des boîtes posées sur chaque table… Faut-il les passer au gel hydro?
Non, les objets doivent être désinfectés avec des solutions spécifiques. Le mieux serait que ces restaurants reviennent à des couverts déjà disposés sur les tables, bien que le risque d’infection via des couverts n’ait jamais été documenté ou prouvé.

Certains restos proposent des couvertures pour manger en terrasse, faut-il y renoncer ?
Pour l’environnement, il vaut mieux une couverture que du chauffage. La transmission du Covid-19 par couverture n’a jamais été démontrée.

Doit-on, peut-on renvoyer un plat apporté par un serveur qui porte son masque sous le nez ?
Cela pose la question de la transmission du virus par voie alimentaire. Ce mode de transmission n’est pas démontré à l’heure actuelle, et il est très peu probable. « Doit-on », je dirais donc non. « Peut-on », cela dépend du serveur et du restaurant… Mais avant de faire remarquer la paille dans l’œil du voisin, vérifiez la poutre que vous avez dans le vôtre. Et si vous êtes à ce point anxieux, le plus simple est de manger chez vous !

D’autres conseils ?
Lavez-vous les mains en entrant dans le restaurant, et après être allé aux toilettes évidemment. Simplifiez la vie des restaurateurs en remplissant les cahiers de présence mis en place cette semaine, sans crier à l’atteinte aux libertés. Si vous avez des symptômes ou vous êtes un cas contact avéré, n’allez pas au restaurant. Et ne mangez toujours pas de pangolin.