Cassez la barbaque à la maison !

Aux manettes du génial Quinsou depuis 2016, Antonin Bonnet s’illustre aussi, désormais, comme garçon boucher ! Après avoir investi la boucherie 1900 voisine en septembre 2019 pour y dealer la meilleure des viandes possible, le chef lyonnais n’a jamais remisé son billot et ses lames malgré la crise sanitaire. Au contraire ! Pourvoyeur de cochonneries extra (pâté en croûte, terrine maison, rillettes, boudin noir…) pendant le premier confinement, il s’est ensuite approprié le trottoir devant l’échoppe pour déconfiner en terrasse pop-up, avec des hors-d’œuvre et des plats du jour déments : tiercé gagnant d’œufs mayo poudrés de piment coréen et barrés d’un anchois ; chef-d’œuvre de friand à la saucisse et aux graines de fenouil, lubrifié d’un ketchup aux noix ; patrimonial pâté en croûte cochon-volaille moucheté de pistaches ; ou encore une hotdoguissime saucisse aux herbes maison voilée de radis mariné, dans un petit pain bronzé tapissé de kimchi… Bref, de folles assiettes amenées à disparaître en même temps que la terrasse et les beaux jours – malheureusement/heureusement relayées plus tôt que prévu (reconfinement oblige) par des petifs plats de saison disponibles en livraison et take-away jusqu’au second déconfinement. Chapeau bas, chef ! // A.A.

POUR LA SOIF ? L’écurie Quinsou sait tout faire, même de la bière maison à la bergamote ou au pain grillé (7 € les 33 cl). En sus, quelques pifs naturalistes dont un rouge saumurois de Jonathan Maunoury (24 € la bouteille) et un arbois blanc du Domaine de la Pinte (26 €).

INFOS PRATIQUES : Rendez-vous sur Plat de Résistance !, entrez votre adresse de destination ou géolocalisez-vous, et voyez si La Boucherie Grégoire sort dans la liste des bonnes adresses voisines et résistantes.

Photo © La Boucherie Grégoire