1. Restaurants
  2. Région Île-de-France
  3. Paris (75)
  4. Ville de Paris
  5. Paris (75010)

Holybelly 19

Restaurant Holybelly 19 à ParisHolybelly 19 (Paris) - © Agathe Hernandez

Hourra, il y a désormais deux Holybelly ! Ouvert en 2013, le restaurant du 19, rue Lucien-Sampaix fut longtemps l’unique adresse de Sarah Mouchot et Nicolas Alary, avant qu’ils ne déménagent dans bien plus grand, en 2017, au numéro 5 de la même rue – là même où les cool kids patientent en file ricaine pendant des heures, pour avoir droit aux pancakes les plus courus de Paris. Mais revenons au 19, qui asile dorénavant un coffee shop intimiste (une dizaine de tables marbrées, des banquettes bleu canard et quelques bouquets de fleurs), rebooté jusque dans l’assiette. Exit, donc, les tubes du breakfast anglo-saxon et coucou les petites assiettes voyageuses à partager dès neuf du mat’ ! Ce samedi-là, en mode brunchic bon genre : frenchissime œuf coque avec ses mouillettes au beurre noisette (4 €) : diabolique chausson au halloumi (4 €) ; délicieuse salade de betteraves croquantes, parsemées de sarrasin et de chèvre cendré (7 €) ; excellent bun sésame et pavot, tout juste sorti du four (3 €) ; ou encore, déments mini-donuts à dipper dans un miamissime dulce de leche (6 €). Une dînette complétée tous les jours à midi, selon l’humeur et la saison, par trois vrais plats du jour : un viandard (ex : poitrine de cochon juteuse, purée de patate douce, 16,50 €), un poissonneux (truite de Banka au fenouil à la plancha et crème raifort, 16,50 €) et un végi – arancini champignons/fourme d’Ambert accompagnés de radicchio (14,50 €). Pour la soif : café des suédois Koppi Roasters (3,50 € le mug), thés du Parti du Thé (5 € le pot), jus pressés à froid Atelier Nubio (6 €)… Mais aussi du vin (nature), comme ce cabernet rouge Malice du Temps d’Aimer à 6,50 € le verre. Plats de 3 à 16,50 €. // Olivier Joyard

S'y rendre

Restaurant Holybelly 19
19, rue Lucien Sampaix
Paris
(75010)
France
48.87235769999999
2.3608024000000114
TÉL : +33 1 82 28 00 80
Métro : Jacques Bonsergent, Château d'Eau