L'Amarré

Restaurant L'Amarré  à ParisL'Amarré (Paris) - © Cécile Helleu

Derrière la façade en céramique jaune de L’Amarré, on se shoote à l’iode et on se frappe au blanc à 12 degrés. Un bar-à-vins-de-la-mer, modèle quasi unique à Paris, où Nicolas (Sfintescu, la moitié du duo électro Nôze) cisèle au jour le jour ses petites assiettes brutes de pêche : huîtres Yvonnick Jégat, creuses et belons 00 (2 et 5 € à l’unité ou chaudes à la crème d’estragon), palourdes des Glénans (crues au yuzu ou farcies au beurre et épices des Indes, extra), langoustines de Loctudy (crues aux agrumes ou en ravioles avec émulsion de cerfeuil), saint-jacques bretonnes de plongée (crues coiffées de ziste de cédrat râpé ou rôties avec riz vénéré crémeux), dorade royale de Saint-Jean-de-Luz (en tartare à la clémentine verte), anguille délicatement fumée par Safa à Montreuil à la gelée d’herbes, rillettes de thon à l’aneth et tarama maison… Frais, frais, frais, accommodé minute aux herbes en pot de l’Epicerie Végétale (ou de chez Terroirs d’Avenir), qui fleurissent le comptoir. Pour les pinards, on demande à Cécile (Helleu, artiste-écrivaine), qui ne débouche que du top : alsace de Binner, provence de Comor, crémant du Jura de Ganevat, VDF Chemin de la Brume de L’Anglore, cheverny de Villemade… à partir de 28 € la bouteille, verres à 6 €. Assiettes 8 à 16 €, desserts 8 €. // Yves Nespoulous

S'y rendre

Restaurant L'Amarré
5, rue de la Fontaine-au-Roi
Paris
(75011)
France
48.8687687
2.3685637
TÉL : +33 1 48 06 56 85
Métro : République, Goncourt