MARCHE ET MANGE !

Pour que votre prochain pique-nique nique son père, Le Fooding a identifié cinq accords « Marche & Mange », accessibles à moins d’une heure des centres-villes de Paris, Nice, Lille, Bordeaux et Lyon. Pour vous régaler (bagels, falafels, pan-bagnat et panier de folie !) et voir du pays (vignes, marais, forêts, prairies, caps…), suivez le guide !

Dans les vignes à 50 min de Paris
On mange quoi ? A 10 min à pied de la gare de l’Est, Sausalito (9e arr.) propose d’alléchants paniers pour deux : terrine de poulet et boudin noir, pain lavash et houmous de betterave, saumon gravlax, chorizo et feta, petits pois, asperges blanches, fraises, financier aux amandes… Autre option ? Chez Bob’s Bake Shop (18e) pour choper bagels d’enfer (cream cheese, saumon fumé ou houmous, légumes rôtis) et jus carotte/pomme/gingembre, avant d’emporter le mythique babka de Mamiche (9e) qui fera pâlir d’envie les autres promeneur.se.s !
On marche où ? Dans les vignobles de la vallée de la Marne ! Pour ce faire, à gare de l’Est, sauter dans le Transilien de la ligne P et se laisser porter jusqu’à Nanteuil-Saâcy – 50 min de petit tchou-tchou. Où il ne restera plus qu’à suivre le balisage du GR14A puis du GR14 pendant 4 heures, jusqu’à Nogent-l’Artaud, avec la possibilité de pique-niquer avant ; )

A travers forêts et prairies, à 55 min de Lyon
On mange quoi ? Réservez le super panier garni de Rustique (2e arr.) : chips de lentilles du Puy, pain grillé et beurre fumé au foin, pâté en croûte et pickles de légumes (laissez le canard et les asperges blanches à la maison pour le dîner !)… Ou embarquez des charcuteries italiennes chez Carmelo (1er). Et si vous partez pour le goûter, optez pour les cookies de Takao Takano (6e), de quoi vous motiver pour l’ascension qui vous attend !
On marche où ? Dans les Monts d’Or ! Depuis la gare Part-Dieu, sauter dans le bus 70 direction Neuville, descendre au terminus, puis prendre le bus 84 direction Maison Ampère-Musée jusqu’à La Blache – compter 55 min pour l’ensemble du trip. Et là, à vous le chemin des Cabornes de Poleymieux, à travers forêt et prairies !

Sur les berges de la Deûle, à 35 min de Lille
On mange quoi ? En plein centre-ville, Sébastopol propose d’efficaces paniers garnis avec pain aux six céréales, terrine de foie de volaille maison et pickles de légumes. Autre option ? Choper des légumes archi-frais et quelques falafels de lentilles chez Bierbuik, avant un arrêt sucré chez Léontine pour son gâteau chocolat/noix/amandes !
On marche où ? Sur le circuit du genièvre, en longeant les berges de la Deûle… Mais pour avoir cette chance, prendre le bus 50 à la gare de Lille-Flandres direction Saint-André-lez-Lille, descendre au terminus, puis prendre le L1 jusqu’à Wambrechies Château.

Entre cap Ferrat et cap d’Antibes, à 55 mn de Nice
On mange quoi ?  La Petite Maison propose pans-bagnats, beignets de fleurs de courgette, pissaladière et taboulé de quinoa à emporter. Des casse-dalle plus frais que jamais, à dévorer dans l’arrière-pays niçois !
On marche où ? En se perdant du côté de Saint-Jeannet et du baou de la Gaude pour kiffer la vue de dingue sur le littoral, du cap Ferrat au cap d’Antibes ! Depuis la gare de Nice-Ville, grimper dans le TER direction Grasse jusqu’à la gare de Saint-Laurent-du-var, puis prendre le bus 54 jusqu’à Saint-Jeannet pour arriver au point de départ de la balade.

Dans les marais, à 30 min de Bordeaux
On mange quoi ? Faites le plein de mozza, pata negra et sardines Pinhais au Flacon Saint-Michel, dans le quartier des Capucins. Ou faites un saut à l’Avant-Comptoir du Palais pour choper un ou deux croque-monsieur, du pain au maïs et des légumes frais.
On marche où ? A Parempuyre, petite bourgade entourée de châteaux, vignes, bois et marais, où vous attend une boucle d’environ 10 km. Pour y accéder, prendre la ligne 42 du TER depuis la gare de Bordeaux-Saint-Jean. Compter seulement 4 arrêts !

Photo © Jérôme Bryon, extrait du guide Fooding & Style, été 2003