18 juin 2022
10h30
Lycée Jean-Drouant, Paris 17e

COMPLET

 

Interro surprise ! Comment éduquer les plus jeunes au bien-manger et transmettre des valeurs aux apprenti·e·s cuisinier·ère·s ? Dans cet épisode consacré à l’éducation, chef·fe·s militant·e·s, journalistes concernées, cantinier engagé et avocate motivée montent sur l’estrade pour discuter de l’importance, en classe comme en cuisine, de la pédagogie. Au programme ? Un panel de cheffes de bande qui font bouger les lignes, suivi d’une conversation avec les partisans d’une école qui donne du sens à l’alimentation, et en guise de récré, un ébouriffant déjeuner !



Quoi de mieux que le Lycée Jean-Drouant pour parler pédagogie ? Où les deux grandes causeries seront entractées par un déj’ déli et sans chichis, goupillé par les cheffes Chloé Charles et Manon Fleury.

Manon Fleury


Cheffe combattante
Diplômée de l’école Ferrandi, passée par La Marine à Noirmoutier, l’Astrance et Semilla à Paris, le « farm to table » Blue Hill at Stone Barnes (NY), elle a dirigé les cuisines parisiennes du Mermoz puis celles d’Elsa au Monte-Carlo Beach, avant de poser ses casseroles au Perchoir Ménilmontant où elle fricotera jusqu’au 29 juillet 2022. Militante contre les violences en cuisine, elle a lancé, avec une vingtaine de cheffes, l’association Bondir.e, qui intervient dans les écoles de cuisine.

Pascal Barbot


Chef formateur
Après quatre années passées à l’Arpège d’Alain Passard à Paris, il ouvre en 2000 l’Astrance, aussitôt célébré comme une des meilleures tables parisiennes, élégante, audacieuse et précise. Où il a, au fil des années, formé et mis en lumière de nombreux talents de la gastronomie française et internationale : Adeline Grattard, Tatiana Levha, Manon Fleury, Magnus Nilsson, Shuko Kishida…

Nora Bouazzouni


Journaliste, traductrice et autrice féminifood.
Elle est sur tous les fronts : cinéma, séries télé (autrice de la websérie Badass, consacrée à ces héroïnes qui ont fracassé l’écran, et de la série documentaire Pionnières, sur les femmes oubliées de l’histoire du cinéma), cuisine, faits de société… Abordant la question du genre, elle anime la rubrique Cheffes de Bande sur le Fooding depuis 2019, pointe la domination masculine dans la restauration avec Faiminisme : quand le sexisme passe à table (Nouriturfu, 2017), puis interroge les régimes de genre dans Steaksisme : en finir avec le mythe de la végé et du viandard (Nouriturfu, 2021). Elle est à l’initiative, avec Camille Aumont-Carnel, du questionnaire en ligne sur les violences en cuisine, qui a recueilli des milliers de témoignages via le compte Instagram « Je dis non chef ! ».

Camille Labro


Journaliste engagée
Spécialisée dans la gastronomie et les cultures alimentaires, elle livre ses chroniques hebdomadaires dans M le magazine du Monde. Elle a également fondé l’association L’École comestible, qui propose un programme d’éducation alimentaire aux enfants des écoles, de la terre à l’assiette : ateliers animés par des chef.fe.s, des nutritionnistes, des maraîcher.ère.s, des artisan.e.s, redécouverte du goût à la cantine, création de potagers…

Louise Bouchain


Avocate sentinelle
Inscrite au barreau de Paris, elle fonde avec Valentine Rebérioux en 2020 le cabinet Pisan Avocats, consacré à l’égalité entre les femmes et les hommes et au harcèlement en entreprise. Elles ont notamment accompagné des femmes ayant témoigné sur le compte Instagram « Je dis non chef ! », qui dénonce les comportements sexistes en cuisine.

Pierre-Yves Rommelaere


Cantinier militant
Chef de la cuisine du collège Joseph-Anglade à Lézignan-Corbières (Aude) depuis 2016, il est l’un des promoteurs d’une restauration collective responsable. Bien manger à la cantine, c’est possible ! En concevant des menus équilibrés, en travaillant les produits frais, de saison, bio, locaux… on fait bouger les lignes. Avec le sociologue Marc Perrenoud, il a publié en 2021 Une autre cantine est possible aux Éditions du Croquant.

Chloé Charles


Cuisinière écoresponsable
Son parcours ? École Ferrandi, Lasserre, l’Astrance, Agapé Substance, Septime… avant d’imposer sa gourmande cuisine anti-gaspi dans la saison 12 de « Top Chef ». Aujourd’hui cuisinière volante, engagée pour une meilleure éducation alimentaire et une cuisine saine et durable, elle affirme que « le métier de cuisinier est de ceux qui peuvent contribuer à faire bouger la société ». On la retrouve, avec la journaliste Camille Labro, dans le projet d’éducation alimentaire d’École comestible, et à Lago, un lieu modulable et privatisable où elle cuisinera sur demande.

Ce premier épisode est réalisé avec le soutien de Bondir.e, association fondée par une vingtaine de cheffes pour lutter contre les violences perpétrées dans le secteur de la restauration, notamment à travers de la prévention dans les écoles de cuisine.

ÉPISODE 2
9 juillet 2022
ÉPISODE 3
20 juillet 2022
ÉPISODE 4
3 septembre 2022
ÉPISODE 5
octobre 2022