Leurs restos préférés

Les restos préf’ de David Boring

Vous avez au moins un point commun avec le gratin du chaud business : le goût des bonnes adresses. Chaque semaine, le Fooding passe sur le gril la crème de la crème des icônes modernes, pour qu’ils et elles nous confient leurs plans préférés partout dans le monde.

  • Date de publication
  • par
    Lou-Li Nexer Ho-Dinh
  • partager

David Boring

© AFP

Képi en rotin, chapka griffée, fichu à motifs… Estéban, change de blaze comme de couvre-chef, au gré des scènes (celles des Naive New Beaters) ou des plateaux (celui du dernier film de Jérôme Commandeur). Pour le Fooding, il endosse le costume de David Boring et nous refile ses cantines tout sauf barbantes à Paris.

Un bon resto, en deux mots ?

Déjà, forcément, bah… il n’est pas mauvais ! À part ça, j’aime la constance dans l’élaboration des classiques et je suis attaché aux vieilles institutions – qui ont toutes tendance à disparaître. J’ai une pensée pour À la Pomponnette : la dernière fois, j’avais trouvé un petit bout de cellophane dans ma tête de veau… mais qu’est-ce que cet endroit va me manquer !

Le plat qui restera ?

Le confit de canard, quelle belle invention ! Cette peau si croustillante et grasse, cette viande à la fondance maximale… Accompagnée de pommes de terre grenaille, aïe aïe aïe !

Votre dernière claque culinaire ?

La saucisse de taureau, l’été dernier en pleine Camargue. On pourrait croire que c’est une saucisse normale, et bah non ! Elle se mange grillée à l’extérieur et saignante à cœur – c’est que ça détrônerait presque le confit de canard ! Avec des huîtres de Bouzigues gratinées à l’aïoli, des moules crues et un verre de picpoul de Pinet, c’est juste incroyable.

Sur le feu en ce moment ?

Le nouvel album des Naive New Beaters devrait sortir en 2023. Côté ciné, j’incarne un cow-boy turc dans le prochain film de Yolande Moreau et un chef pâtissier super méchant dans celui de Sébastien Tulard. J’ai aussi tourné des tutos pour Canal+ Kids – dont un savoureux sur le beignet de cervelle.

Ses restos parigots préférés :

– Les Gourmet des Ternes

– Bob De Tunis

Marrow

  • partager

Une faim de nuit ?

Le guide Fooding 2023 met ses habits de lumière pour vous déballer un brillant concentré de toutes les nouveautés de l’année : 500 restaurants, bars, chambres, commerces et caves partout en France ; un palmarès très attendu ; et une partie magazine toujours plus éclairante ! Soit, une édition XXLuxe inégalée de 228 pages, illustrée par la crème de la crème des artistes émergent·e·s.

Couverture du guide 2021.
JE LE VEUX !

À propos

Le Fooding est un guide indépendant de restaurants, chambres, bars, caves et commerces qui font et défont le « goût de l’époque ». Mais pas que ! C’est aussi un magazine où food et société s’installent à la même table, un palmarès annuel toujours très attendu, des événements gastronokifs, une agence événementielle, consulting et contenus qui a plus d’un tour dans son sac de courses… Bref, tout pour faire son intéressant !

Fooding® est une marque déposée.