Nos meilleures adresses

Nos meilleures adresses japonaises dans le 1er arrondissement parisien

  • Date de publication
  • partager

Restaurant Sanjo Paris

© Pauline Chatelan

Fondue sukiyaki, bols de nouilles fumants, soba comme là-bas, sushis de folie… Le 1er arrondissement de Paris n’est pas en reste pour tâter des baguettes. On vous livre nos adresses préférées où japoniser à souhait !

 

Nos meilleures adresses japonaises dans le 1er arrondissement

Doki Doki 

Le cœur des sushistas fait boum boum (doki doki en japonais) pour la dernière adresse de Romain Taieb (Piaf, Bambini) et son assoc’ Thomas Moreau. Un comptoir nippomaniaque niché dans la Poste du Louvre et nippé par l’archi Rodolphe Albert… Lire la suite. 

Toraya

Avec cet écrin zen en bois blond (table d’hôte laquée, ikebana, plafonniers discrets, moquette taupe), la maison Toraya fait honneur à sa réputation de fournisseur officiel en « wagashi » de la cour impériale japonaise depuis le XVIe siècle… Lire la suite.

Takara

Il manque juste la fumée de cigarette et les éclats de rire des tablées de salarymen pour se croire vraiment dans un bistrot japonais des années 50. Chez Takara, Yasujiro Ozu aurait pu tourner une scène de repas sans même devoir filer des kimonos aux serveuses ! Bref, le plus vieux resto japonais de Paris… Lire la suite. 

Menkicchi

Au nom des nouilles caressantes, du chashu fondant et du saint bouillon, Ramen ! Au cœur de la nipponophile rue Saint-Anne, l’échoppe Menkicchi (pierres gratouillées, tabourets en fût de bière, cuisine vaporeuse) envoie kif sur kif avec ses bols de nouilles fumants, parmi les meilleurs jamais slurpés… Lire la suite. 

Jin Saint-Honoré

Dans son micro-club carrelé de noir, rien ne semble atteindre la fine lame Takuya Watanabe, qui déroule, imperturbable, son one-samouraï show devant une poignée de privilégié·e·s… Lire la suite. 

Echizen Soba Togo

Sur l’unique table d’hôte de ce réfectoire monacal, tout blanc du sol au plafond, les modeux·ses slurpent leurs bols fumants en communion. La raison de ce recueillement ? Des nouilles de sarrasin, dites soba, travaillées à la perfection par Keiko Matsui… Lire la suite.

Ippudo

Tel un super-héros marvélien, Ippudo s’est mis en tête de sauver le monde en le ramenisant. Après NYC, Singapour, Hong Kong et Londres, les Parisien·ne·s se sont donc mis·es à slurper à tout-va dans les cantoches de Shigemi Kawahara, dit « Ramen King »… Lire la suite.

Kunitoraya

Un trip chez Kunitoraya, ça se mérite ! Avant de vous assoir dans la cantine à udon la plus salivante de Paname, il vous faudra sans doute faire le pied de grue sur le trottoir… Lire la suite. 

Sanjo

Pierres apparentes, grandes baies vitrées, cuisine ouverte carrelée de blanc… Quand l’éloge de l’ombre s’encanaille de street food japonaise, cela donne Sanjo… Lire la suite.

Kodawari Tsukiji

Après Kodawari Yokocho, improbable ramen-ya reconstituant une ruelle tokyoïte en plein Paris, Jean-Baptiste Meusnier a ouvert en 2019 un nouveau spot immersif pour nouilles aquatiques. Si la mise en scène imitant le marché aux poissons de Tsukiji mérite à elle seule le coup d’œil… Lire la suite.

Ryô

Non loin de la nipponophile rue Sainte-Anne, planque une pépite de cantine sobrement peignée – carrelage blanc immaculé, panneaux en bois clair, grand comptoir ouvert. Où boursicoteurs et cadres en tout genre viennent s’arracher les assiettes au cordeau de Toyofumi Ôzuru (ex-Kinugawa), un chef au sacré coup de couteau… Lire la suite.

Sanukiya

La preuve que Sanukiya est un bon plan ? La loooongue file qui s’étire devant cette cantoche au total look orange – auvent, menu, t-shirts des serveuses… Ici, tout est bon dans les udon, ces grosses nouilles de blé originaires de Sanuki au Japon… Lire la suite.

 

Dévorez ici toutes nos adresses japonaises à Paris et partout en France !

  • partager

Une faim de nuit ?

Le guide Fooding 2023 met ses habits de lumière pour vous déballer un brillant concentré de toutes les nouveautés de l’année : 500 restaurants, bars, chambres, commerces et caves partout en France ; un palmarès très attendu ; et une partie magazine toujours plus éclairante ! Soit, une édition XXLuxe inégalée de 228 pages, illustrée par la crème de la crème des artistes émergent·e·s.

Couverture du guide 2021.
JE LE VEUX !

À propos

Le Fooding est un guide indépendant de restaurants, chambres, bars, caves et commerces qui font et défont le « goût de l’époque ». Mais pas que ! C’est aussi un magazine où food et société s’installent à la même table, un palmarès annuel toujours très attendu, des événements gastronokifs, une agence événementielle, consulting et contenus qui a plus d’un tour dans son sac de courses… Bref, tout pour faire son intéressant !

Fooding® est une marque déposée.