restaurant

Kapé

Restaurant Kapé (Paris)

© The Travel Buds

  • Date
  • partager

Cap ou pas Kapé ? Jessica Gonzales et Aurélie Véchot, déjà derrière Bobi, n’ont pas longtemps hésité avant de camper leur café-cantine à Oberkampf, avec une idée derrière la fourchette : faire découvrir le boire-et-manger philippin du petit déj’ au goûter. Une fois vissé·e sur l’un des tabourets designés, face à la cuisine grande ouverte, place donc au puto (gâteau de riz cuit vapeur dans une feuille de bananier avec de la confiture de coco) et aux ovniesques cookies à l’igname (ultra)violet, avant d’attaquer les petites assiettes salées du déjeuner. Testés-approuvés cette fois-ci, entre une tablée de copines et un startuper collé à son ordi : les pandesal, des mini-pains toastés tapissés ici de beurre au chicharrón (peau de poulet grillé) ; l’arroz caldo, délicieux porridge de riz salé blindé de gingembre, d’ail frit, d’œuf et de mini-morceaux de poulet ; ou encore l’adobo dip, véritable plat national revisité en gros bun haut en couleur (roquette, pickles de papaye verte et carotte), dispo en version végi (aux fruits du jacquier) ou re-poulet. À prolonger d’un ou deux silvanas, des dacquoises à la noix de cajou fourrées de crème mousseline au chocolat philippin. Et si le ventre vous en dit, vous pourrez même repartir avec quelques victuailles piochées dans le mini-corner épicerie. // Louisa Fly

POUR LA SOIF ? Des breuvages coffee-shopesques avec un supplément d’âme : cafés à l’igname pourpre (ube en philippin) comme l’ube latte ou l’ubeffogatto (6 € chacun), kawas aux grains de l’archipel (Kape de Filipina, 4-7 €), coffee jelly (lait froid infusé et gelée de café, 6,50 €), chocolat chaud à base de cacao philippin (5,50 €) ou infusion au moringa (5 €).

LES PRIX : carte 10-20 €.

Enregistrez cette adresse dans l’app du Fooding, disponible sur iOS !

La 2e édition du guide Belgique est disponible en précommande !

Retrouvez les 350 nouvelles meilleures adresses du Royaume (restaurants, bars, caves, commerces, chambres...), un palmarès qui célèbre les coups de cœur de l’année et une partie magazine enrichie « Belgium Underground » qui explore les marges et les histoires culinaires cachées, voire taboues.

Couverture du guide Belgique 2024.
Je précommande
À propos

Le Fooding est un guide indépendant de restaurants, chambres, bars, caves et commerces qui font et défont le « goût de l’époque ». Mais pas que ! C’est aussi un magazine où food et société s’installent à la même table, des événements gastronokifs, une agence événementielle, consulting et contenus qui a plus d’un tour dans son sac de courses… Et après l’Hexagone, la Belgique est le nouveau terrain de jeu du guide Fooding !

Fooding® est une marque déposée.