Les cinq plats qui font Paris

Avec ses délices d’initiés et ses toques suprêmes, Paris est une fête. Un festin monde qui bouillonne et se savoure dans l’immédiateté du goût de l’époque. Pour vous en délecter, Le Fooding et BLEU de CHANEL vous révèlent les cinq plats phares qui illuminent la ville lumière, de l’étincelant babka-lin du matin à la craquette galette crabe avocat, en passant par la démente Clamatarte… Et si ça ne suffit pas, découvrez d’autres d’adresses plus lumineuses les unes que les autres ici.

Le babka de Mamiche
Super-slave, le babka (« grand-mère » en polonais) prend un coup de jeune entre les mains expertes de Victoria Effantin et Cécile Khayat. Amateurs de douceur, votre quête du gâteau ultime s’arrête ici, au 45 rue Condorcet. Vendue au kilo, divinement marbrée et chocolatée, toute fondante et parfumée, la brioche tressée de Mamiche entre directement à la première place de notre babka-rès, toutes catégories confondues.

La galette complète de Breizh Café
Magnifique cercle 100 % sarrasin aux bords craquants, replié sur du jambon (blanc de Bretagne, cru du Pays basque, ou à la truffe), un œuf miroir bio et du comté, la galette de Breizh Café est juste parfaite. Aperçu en terrasse de l’adresse rue Montorgueil, Gaspard Ulliel semblait ravi. Mais sait-il qu’au sous-sol de ce même restaurant, planque une grande Cave à cidre et un bar à cocktails sous influence nippone-bretonne ?

La Clamatarte de Clamato
Si Clamato, « maison mer » de l’équipe Septime, vogue sans galère au gré d’une carte marine démente, c’est en fait son dessert qui fait le plus de vagues : la Clamatarte – tartelette au sirop d’érable, lisse comme une piste de bowling et coiffée d’une aérienne pompadour de crème fouettée. Comment résister à son caramel subtilement boisé, allégé par cette divine touche lactée ? Ne cherchez pas la réponse : c’est impossible…

La galette craquante à l’avocat et au tourteau du Bar des Prés
Luxueuse tostada germanopratine, cette délectable entrée combine la fraîcheur du crabe, le parfum du curry, le croquant de la galette de sarrasin et le fondant de l’avocat disposé en éventail sur toute la surface du disque. Le must eat absolu de ce bar à délices et cocktails, géniale adresse du star chef Cyril Lignac, où réserver n’est plus une option, mais juste une obligation…

Le croissant au jambon du Cadoret
Affaire familiale des Fleuriot frère & sœur, Le Cadoret a forgé sa réputation sur de bonnes vieilles recettes rétro (démentes pommes dauphine, vraie crème caramel), un menu à 21 €, et, exclusivement au comptoir, un fabuleux croissant au jambon, garni d’une belle tranche de Prince de Paris, de béchamel et de comté, servi tout chaud non stop, de 8 heures à 23 heures ! Sauf quand il n’y en a plus…

Explorez la carte d’un Paris à Part, vu par Le Fooding x BLEU de CHANEL