restaurant

The Presbytère

Devenez apôtres de la british bistrote !

Restaurant The Presbytère (Heugueville-sur-Sienne)

© Camille Godefroy

  • Date
  • partager

Ça s’encanaille de l’autre côté du portail ! Après avoir converti la capitale à la néo-cuisine britonne, Edward Delling-Williams (ex-Grand Bain et Buffet) se retrousse désormais la Manche dans une auguste bâtisse du Cotentin qui accueillait autrefois le clergé du coin. Soit un imposant bistrot-gargote au minimalisme monacal (tables en bois communales, caboche de cerf au mur, balèze cheminée en pierre), où le chef communie avec d’exquis produits sous bande-son garage. Pour nous l’autre soir, à la lumière des chandeliers : terrible terrine d’agneau à faire glisser dans un ketchup de noix en pickles et pruneau ; divine gamelle de palourdes fouettées par des feuilles d’huître et un aïoli monté au jus des coquillages ; délicat dashi où barbotaient du homard et d’exquis tortellini farcis de ricotta ; ceviche de cabillaud en odeur de sainteté avec des petits cubes de concombre ; généreux magret tout rosé bien entouré de pommes Anna, anchois marinés et sauce romesco ; sole confite au beurre noisette jusqu’à l’obscène, bras dessus bras dessous avec une salade iodée de pourpier de mer ; inoubliables courgettes et gnocchis poêlés, ensaucés de petit-lait de ricotta et mouchetés de pralines émiettées ; avant d’adorables fraises constellées de fleurs du jardin, assoupies sur un coussin de crème crue et meringue, ou une ganache choco costaud montée à la crème anglaise, avec cerises et fleur de sel. Sinon, pour le sacré Sunday roast, Ed’ concocte un rôti de bœuf ou de la porchetta, puis un Yorkshire pudding… Bref, tout pour devenir le nouveau saint des saints de la british bistrote ! // Laura Dargent

POUR LA SOIF ? Une carte naturaliste à prix sympas : saint-pourçain blanc des Terres d’Ocre (7 € le verre), muscadet sur lie du Domaine de la Bretonnière (18 € la bouteille), cabernet franc angevin signé Bobinet (30 €), blanc alsacien de Julien Meyer (36 €)… Mais aussi une IPA locale Captain James (5,50 € les 33 cl) et du cidre de Damien Lemasson (18 € les 75 cl).

LES PRIX : entrées 8-12 €, plats 15-19 €, desserts 6-8 €.

Une faim de nuit ?

Le guide Fooding 2023 met ses habits de lumière pour vous déballer un brillant concentré de toutes les nouveautés de l’année : 500 restaurants, bars, chambres, commerces et caves partout en France ; un palmarès très attendu ; et une partie magazine toujours plus éclairante ! Soit, une édition XXLuxe inégalée de 228 pages, illustrée par la crème de la crème des artistes émergent·e·s.

Couverture du guide 2021.
JE LE VEUX !

À propos

Le Fooding est un guide indépendant de restaurants, chambres, bars, caves et commerces qui font et défont le « goût de l’époque ». Mais pas que ! C’est aussi un magazine où food et société s’installent à la même table, un palmarès annuel toujours très attendu, des événements gastronokifs, une agence événementielle, consulting et contenus qui a plus d’un tour dans son sac de courses… Bref, tout pour faire son intéressant !

Fooding® est une marque déposée.