Ascendant Fooding

Gyoza, wonton, mandoo… Nos prévisions raviologiques !

Tous les mois, le Fooding superpose la carte du ciel et celle des restos, pour des prévisions de bon augure et de haute goûture ! Triangulaires, circulaires, croissant-de-lunaires… Même si la plupart des dicos les définissent comme de « petits carrés de pâte farcis », les raviolis n’ont en réalité aucune contrainte géométrique. Reste qu’ils sont effectivement de petites poches bien hermétiques, au cœur plein de saveurs – une définition qui n’est pas sans rappeler le signe du mois… Alors, en l’honneur des Vierge, le Fooding vous prédit ses raviolis les plus astro-compatibles !

  • Date de publication
  • par
    Mathilde Moche
  • partager

© Sarah, The French Eater

BÉLIER (21 mars – 20 avril)

Oh, Bonne Mère ! Les pliages de Coquillettes et Fusilli mettent le goût marseillais des choses simples dans la bouche de ces droit-au-but de Bélier, qui s’amourachent avé l’assent du combo sardines / persil / piment.

TAUREAU (21 avril – 20 mai)

Tout mous, très chauds, et doux, presque trop… Les Taureau ? Non, les wonton vapeur porc-crevette du Café Lai’Tcha qui, à défaut de surprendre, réconfortent à la perfection – pile comme le meilleur des signes à cornes.

GÉMEAUX (21 mai – 21 juin)

En astrologie, il y a parfois des faits qui ne surprennent personne, mais qu’on ne saurait expliquer. En voici un : tou·te·s les Gémeaux sont dingos de pesto. Désolée, c’est le menu fixe astral, pas de modification possible… Bonbon sur la Garonne, ils et elles savent d’instinct qu’il n’y a pas de meilleur plan toulousain que Macaroni ! pour les meilleurs raviolis au pesto fresco.

CANCER (22 juin – 22 juillet)

Les Cancer s’envoient des mandoo au kimchi à la douzaine au Mandoobar, dont la cuisine délicate et sincère résonne avec émotion contre la carapace toute molle des crabes du zodiaque.

LION (23 juillet – 22 août)

Saison seiche pour les Lion, qui doivent passer le flambeau de star du mois à leur signe ennemi, les Vierge donc. Pour panser cette blessure à leur flamboyant ego, rien de tel qu’une plâtrée de raviolis à la seiche et au zeste de citron de chez Auguri Alimentari, solaire épicerie italienne à Vannes. Idéal pour leur mettre du baume à la crinière…

VIERGE (23 août – 22 septembre)

Rien de moins qu’un ravioli étoilé pour le signe du mois ! À Cancale, les sui gyoza de la Table du Breizh Café sont farcis de poulet jaune aux morilles pochées, et barbotent dans un bouillon de palourdes en direct de la baie. Élégant, un peu guindé, mais si maîtrisé… Du Vierge tout craché.

BALANCE (23 septembre – 22 octobre)

Votre vie est une farce ? Entre plier bagage et courber l’échine, votre cœur Balance ? Hop là, voilà le remède à la déprime de septembre : des raviolis viets de compète fricotés par la cantoche parigote Opla. Tous les jeux de maux du signe le plus stressé par la rentrée s’apaisent avec ces simplissimes raviolis vegan au bambou, aux champignons noirs, aux carottes et aux oignons. À tremper dans la sauce maison au vinaigre de riz noir, soja et piment pour plier l’affaire.

SCORPION (23 octobre – 22 novembre)

Alerte addiction pour les obsessionnel·le·s Scorpion ! Les iconiques wonton frits au boudin noir et sauce sweet chili du Servan sont toujours à la carte et plus sexy que jamais. À commander encore, encore et encore…

SAGITTAIRE (23 novembre – 21 décembre)

Cap sur le spot à origamis le plus populaire de Paname pour les rois et reines de l’enjaille, qui dégomment à Raviolis Nord-Est les bœuf-céleri en version grillée avec une Tsingtao glacée, avant de partir bambocher… Ou quand le before commence très fort.

CAPRICORNE (22 décembre – 20 janvier)

Rien de nouveau sous le soleil de l’Est parisien ? Pas de problème pour les rigides Capricorne, qui préfèrent de toute façon se payer un grand classique : le perfetto raviolo épinard-ricotta de Pastificio Passerini, aussi impeccable qu’inratable une fois ramené chez soi. Ils et elles aiment tellement ça, quand c’est carré !

VERSEAU (21 janvier – 18 février)

À Nissa la bella, pas question de dauber sur les traditions culinaires. Une daubaine pour les Verseau, qui satisfont leur soif de découvertes locavores avec les épâtants raviolis à la daube nicoise (vous l’aviez vu venir), au paleron de bœuf, au sofrito et aux cèpes de la Maison Barale.

POISSONS (19 février – 20 mars)

Comme un Poissons dans la soupe du côté d’Autour du Yangtse, qui affiche à la carte de périlleux xiao long bao. Déguster ces délicats raviolis remplis de soupe bouillante, c’est comme fricoter avec un·e natif·ve du signe d’eau : ça peut brûler, mais bon sang que le risque vaut la peine d’être pris !

Mathilde Moche, la Madame Soleil du Fooding, est plus Taureau que la plus Taureau de tes copines. Reine de la paresse autant que de la bonne graille, ce mois-ci, elle est donc particulièrement ravie au lit.

  • partager

Le guide Fooding 2022
est sorti du four !

Au menu ? Une sélection inédite de 200 restaurants, bars et chambres partout en France, une partie mag étendue, la crème de la crème du goût de l'époque dans un palmarès très attendu, et, pour la première fois, deux nouveaux guides pour faire le plein de commerces de caractère et caves de soif !

Couverture du guide 2021.
JE LE VEUX !

À propos

Le Fooding est un guide indépendant de restaurants, chambres, bars, caves et commerces qui font et défont le « goût de l’époque ». Mais pas que ! C’est aussi un magazine où food et société s’installent à la même table, un palmarès annuel toujours très attendu, des événements gastronokifs, une agence événementielle, consulting et contenus qui a plus d’un tour dans son sac de courses… Bref, tout pour faire son intéressant !

Fooding® est une marque déposée.