​Bambinhome Sweet Home

On ne présente plus Fabien Lombardi, à la tête de la squadra Faggio (Osteria, Pizza et Salumeria) et de Bambino (Meilleur bar d’auteur Guide 2021), son petit dernier qui a soufflé sa première bougie le 22 novembre dernier. En temps normal, le pater de la fratrie aurait célébré l’événement en présentant en grande pompe son programme de café, sando sandwich et bande-son jazz, inspiré des cafés tokyoïtes et dispo toute la journée dans son barav’. Mais le connardovirus, increvable, est passé par là, et la fête n’est plus qu’à emporter… Avec, au choix : katsu sando (pain de mie japonais, porc pané, sauce tonkatsu et chou) ; tamago sando (pain de mie japonais, œufs durs, mayo, câpres et poivre) escortés d’une salade de carottes, navets, oignons et vinaigrette ponzu ; ou encore quelques pièces de poulet karaage (mariné et frit à la japonaise). Et pour finir ? Un délice de Mimi, sorte de churros japonais, fait de pain de mie frit roulé dans du sucre… Autant de petites tueries nippophiles, dispo tous les jours en take away ou livraison (sur vélo cargo !) dans un rayon de 2 km autour du resto. // Gaëlle Vieillefon

ET POUR LA SOIF ? Du super café fourni par Tony de chez Deep Coffee Roaster à Marseille, qui leur a gentiment mitonné pour l’occasion un blend dédié, passé en douceur – filtre, V60, AeroPress… Sans oublier leur thé genmaicha.

INFOS PRATIQUES : Rendez-vous sur Plat de Résistance ! Entrez votre adresse de destination ou géolocalisez-vous, et voyez si Bambino sort dans la liste des bonnes adresses voisines et résistantes.

Photo © The Social Food