On est tombés rade dingues !

Quand un brillant restaurateur, déjà patron d’Au Passage, a la chance de s’appeler « Buffet », c’eût été misère de ne pas faire enseigne de son nom. Lequel brille désormais en lettres d’or sur la vitrine d’un vieux rade qui trompette l’hexagone avec force Formica, vieilles porcelaines, chromos et vichy…

Lire la suite »