C’est la star du camtar qui régale !

S’il tutoie les sommets gastrologiques à l’enseigne d’AM, Alexandre Mazzia sait aussi parler à la rue ! En octobre dernier, alors que le Covid avait décidé de jouer les prolongations, le maestro a ouvert le food truck Michel (ainsi nommé en hommage à son grand-père pêcheur) à l’angle de la rue Paradis et du Prado, histoire de mettre un peu de baume au cœur des Marseillais.es. Résultat ? Des menus réconfortants et hyper-accessibles (21 €), renouvelés très régulièrement, à emporter pour le déj’ sans réservation. Dans notre panier confino-friendly, l’autre midi : un velouté tout doux de rutabaga, réglisse, gingembre frais et poivre de Sarawak ; une belle boulette d’agneau aveyronnais, lovée dans un lait de butternut au galanga, avec morceaux de courge, panais, noix de cajou entières, piment doux et herbes fraîches (aneth, coriandre…), le tout accompagné de deux mini-brioches épinard-pavot – extra ! Avant un terrible fondant choco-cumin, pimpé de brisures de radis du maraîcher star Jean-Baptiste Anfosso ! Autre option ? Un affriolant croque-mazz (12 €) à base de pain aux céréales, renfermant veau de lait, houmous aux épices fumées, caviar d’aubergine au cumin, gingembre et galanga, comté 36 mois, cornichons maison au balsamique blanc et roquette sauvage… Dernière bonne nouvelle ? Michel continuera de canarder même après le déconfinement ! // Goulven Le Pollès

POUR LA SOIFUne boisson chaudes incluse dans le menu : délicieux thé verveine-menthe, infusion mêlant bergamote, thym, laurier et cardamome verte…

INFOS PRATIQUESRendez-vous sur Plat de Résistance !, entrez votre adresse de destination ou géolocalisez-vous, et voyez si Michel sort dans la liste des bonnes adresses voisines et résistantes.

Photo © Marseille en bouche