Fatal casse-dalle sauce ravigote

Dans cette annexe de poche à deux pas de Ravigote premier du nom, Marie-Laure et Xavier Radojewski illuminent la grisaille du 3e arrondissement lyonnais avec leurs casse-croûtes ultra-sourcés. Pour nous ce midi-là ? Un bun brioché maison, généreusement fourré de rosbif en provenance de la Ferme de Solange, pickelisé d’oignons rouges, graines de moutarde et ketchup de betterave, sans oublier la sauce ravigote ! Mais aussi, un végi galopin sous la forme d’une focaccia bien dorée, nappée d’un pesto d’herbes fraîches, débordante de carottes, panais, oignons et chou kale rôtis, le tout pimpé de granola salé – à moins d’opter pour un velouté câlin de potimarron, avec lait de coco, gingembre, citronnelle et oignons vinaigrés. Pour clôturer, piochée dans la farandole de desserts proposés (guimauve aux citrons de Sicile, brioche perdue, tarte choco-cacahuète…), une belle tranche de babka à la noisette – à TOMBER ! À noter que les beaux produits bruts se ramènent aussi à la maison : fromages de la Combe du Val, farine du Moulin de Marion, sauces, pickles et ketchup maison ! // Gaëlle Vieillefon 

ET POUR LA SOIF ? Des softs tout beaux, tout propres : ginger beer Socrate bio, infusion relaxante et énergisante Symples, et même un schorle à la rhubarbe.

INFOS PRATIQUES : Rendez-vous sur Plat de Résistance !, entrez votre adresse de destination ou géolocalisez-vous, et voyez si Ravigote sort dans la liste des bonnes adresses voisines et résistantes.

Photo © Gaëlle Vieillefon