1. Restaurants
  2. Région Rhône-Alpes
  3. Département du Rhône (69)
  4. Ville de Lyon
  5. Lyon (69001)

Le Cochon Qui Boit

L’historique Ourson qui boit d’Akira Nishigaki a fermé en 2019.Mais heureusement, un binôme issu du sérail Têtedoie (Nicolas Lhôte aux fourneaux et Tristan Picot aux goulots) a relevé le gant et rafraîchi l’affaire : plafond voûté, poutres apparentes, ampoules blondes, chaises velours, tables en bois clair… Dans l’assiette ? Un bel hommage aux producteurs de la région, dont les noms parsèment la carte, et les photos, les murs. Pour nous ce soir-là : aimable œuf (de Mionnay) poché, salade de fèves (des jardins de Pompoko dans l’Isère) avec leurs cosses confites à la marocaine, et tranches de guanciale ; délicieusement potelé filet de volaille jaune des Dombes avec sa cuisse en ballottine, haricots plats, navets pickles, délicieuses carottes rôties entières et jus de volaille ; avant du chocolat en sorbet parsemé de crumble assaisonné au fenouil – ou de la rhubarbe pochée dans un sirop de mélisse accompagnée d’un sorbet yaourt. // A.S.

POUR LA SOIF ? Macabeu roussillonnais blanc Tourbillon de la Vie de Jean-Philippe Padié ou crozes-hermitage rouge du Domaine des Entrefaux (6 € le verre), champagne Les Vignes de Montgueux de Jacques Lassaigne (75 € la bouteille) ou crozes-hermitage encore, mais de Dard & Ribo (59 €).

LES PRIX : Menu 20 € (midi en semaine) et 39 € (midi et soir). Carte 39-48€.

S'y rendre

Restaurant Le Cochon Qui Boit
23, rue Royale
Lyon
(69001)
France
45.77069609999999
4.837394199999999
TÉL : +33 4 78 27 23 37