1. Restaurants

Le Panoramic

Sept minutes de funiculaire en tunnel rocheux, et vous voilà propulsés à 3 032 mètres d’altitude, au pied du glacier de la Grande-Motte, dans le gastro d’altitude le plus haut d’Europe. Où l’on retrouve un briscard talentueux de la restauration savoyarde, Jean-Michel Bouvier, secondé ici par son fils Clément. Le plan ? Une belle salle d’ampleur avec panorama d’enfer, charpente apparente, sièges en bois sculpté, peaux de bêtes et gril au feu de bois, où défilent bavette d’angus, côte de bœuf maturé, cochon et agneau de lait. Pour nous, ce midi-là : énormes tronçons de cèpes cueillis du matin à Sainte-Foy, frais comme la rosée, en poêlon à la crème et aux œufs ; pigeon grillé en crapaudine, parfaitement rosé, purée de pommes de terre et salade ; avant un sommet de tarte aux myrtilles sauvages, à la pâte sablée riche en beurre… Mais attention ! à moins d’opter pour le poulet, qui a cavalé 140 jours avant d’être rôti (20 €), gare à l’addition finale ! Plus accessible, l’annexe « La Cantine » et ses pizzas, pâtes maison et hamburgers de bœuf tarentais. // G.D

POUR LA SOIF ? Une vraie carte de cinglé : châteauneuf-du-pape Rayas 2007 (440 € la bouteille), morey-saint-denis Clos de Tart 2016 (1 100 €), verticale de Chartreuse verte (14 à 180 € les 4 cl), marc de bourgogne 2000 de la Romanée-Conti (76 €), etc. Ou, plus abordable, jacquère du Domaine des Côtes Rousses (12 € le verre) et mondeuse du Domaine Perrier (49 € la bouteille).

LES PRIX : Carte 52-96 €.

S'y rendre

Restaurant Le Panoramic
Glacier de la Grande Motte
Tignes
(73350)
France
45.42373377695763
6.891373599388108
TÉL : +33 4 79 06 47 21