restaurant

Inari

Une cheffe papesse en sa chapelle

Restaurant Inari (Arles)

© Inari

  • Date
  • partager

Faites place ! Après des années à pop-upper, la surdouée Céline Pham se pose enfin et nous pond place Voltaire un délice de resto où rien n’est pompé, tout est perso – et prouve par la même occasion qu’elle a toujours un sacré coup de pogne. doté d’un C.V. en or massif poli à Septime, Tontine et Fulgurances à Paris ou encore au Drum Café de la fondation Luma, c’est dans une ancienne chapelle qu’elle a déposé ses poêles et planté Inari – sol tout orangé, plafond briqué-poutré, mobilier de bistrot, double terrasse au calme… Où en prendre plein la bouche au déjeuner : royale dorade du Grau-du-Roi façon sashimi à la peau chalumée, peinarde sur une purée de piment adoucie de fines tranches de betterave rouge et jaune et de concombre, avec shiso pourpre et coriandre ; parfaite volaille de Monsieur Pons, chair tendre et peau bien crousti, copinant avec des aubergines en escabèche et en caviar au vinaigre d’aspérule, et une onctueuse polenta de maïs Grand Roux basque, le tout ensaucé d’un profond jus au tamarin perlé d’huile de feuilles de figuier ; avant un graphique dessert assemblant tomates, fraises et framboises avec un sorbet au basilic thaï coiffé d’une fine meringue à la verveine. Mais ce n’est pas tout ! La nouvelle papesse de la « petite Rome des Gaules » reçoit également le samedi soir autour d’un menu unique – autour du phô sacré la première fois… Et paf ! // Raoul Taburin

POUR LA SOIF ? Laissez-vous guider par l’accord (21 € les trois verres) ou piochez parmi la trentaine de bouteilles bien castées par Rafaëlle Emery : blanc provençal d’Henri Milan (54 € la quille), syrah héraultaise signée Mylène Bru (37 €)… À moins de préférer une gueuze belge de la brasserie 3 Fonteinen (15 € les 75 cl).

LES PRIX : menus 41 € (midi) et 61 € (samedi soir).

Une faim de nuit ?

Le guide Fooding 2023 met ses habits de lumière pour vous déballer un brillant concentré de toutes les nouveautés de l’année : 500 restaurants, bars, chambres, commerces et caves partout en France ; un palmarès très attendu ; et une partie magazine toujours plus éclairante ! Soit, une édition XXLuxe inégalée de 228 pages, illustrée par la crème de la crème des artistes émergent·e·s.

Couverture du guide 2021.
JE LE VEUX !

À propos

Le Fooding est un guide indépendant de restaurants, chambres, bars, caves et commerces qui font et défont le « goût de l’époque ». Mais pas que ! C’est aussi un magazine où food et société s’installent à la même table, un palmarès annuel toujours très attendu, des événements gastronokifs, une agence événementielle, consulting et contenus qui a plus d’un tour dans son sac de courses… Bref, tout pour faire son intéressant !

Fooding® est une marque déposée.