​AUBERGE, VILLA, MAISON D’HÔTE : NOS PRÉVISIONS GRASSE MAT’OLOGIQUES !

Tous les mois, le Fooding superpose la carte du ciel et celle des restos, pour des prévisions de bon augure et de haute goûture ! Qui dit saison du Lion, dit soleil au balcon – et pas seulement parce qu’une chape de plomb s’est abattue sur la moitié de la France. Astre domicile du signe du mois, il nous gratifie d’une énergie volubile, confiante, chaleureuse. C’est le moment d’embrasser qui vous voudrez, de briller de mille feux, d’arrêter de vous excuser, mais surtout de voir et vous faire voir, tout en vous prélassant dans votre plus chic lieu de farniente. Pour crâner, chiller et flamboyer tout à la fois, le voici, le voilà : l’horoscope des meilleures chambres de style de l’été !

BÉLIER (21 mars – 20 avril)
Cap sur La Ciotat pour les Bélier, qui iront frimer à la Maison Acacia, bâtisse du XVIIIe bien retapée et pleine à craquer d’objets chinés. De quoi embarquer un souvenir sur un coup de corne, tout en soignant votre désir paradoxal de calme et de sociabilité.

TAUREAU (21 avril – 20 mai)
Puisque les Taureau ne vivent que pour le combo luxe / calme / volupté, ils et elles seront comme à la maison à l’Auberge de la Roche. Petit déj’ au lit, immense baignoire en pierre de taille, terrasse privative, potager en permaculture, couchers de soleil de carte postale… Un investissement de self-care, ni plus ni moins.

GÉMEAUX (21 mai – 21 juin)
Faire de leur vie une gigantesque comédie romantique, voilà l’objectif des Gémeaux. À Saint-Raphaël, l’hôtel Les Roches Rouges leur mâche le travail : emplacement parfait sur la French Riviera, vue plein soleil sur l’île d’Or, couloir de nage taillé dans la roche, déco façon cinéma français des sixties… Ça va roucouler tout l’été !

CANCER (22 juin – 22 juillet)
Escapade cancalaise de bon goût pour les Cancer demi-sel ! Dans les fameux kleds de la Ferme du Vent, de mini-gîtes face à la mer protégées des vents bretons – et du monde extérieur. Dorlotée par un service aux petits oignons, on y déguste l’impeccable cuisine du Coquillage en chambre, sur la terrasse avec vue sur le Mont-Saint-Michel ou même, pourquoi pas, dans la double baignoire en plein salon.

LION (23 juillet – 23 août)
Les Lion flambent un max et cassent leur tirelire à l’Épi, sur la baie de Pampelonne. Avec son jardin méditerranéen et son accès direct à la mer, c’est le repaire des vraies reustas depuis 1959. L’ultime luxe ? L’arrivée en hélico, pour satisfaire les pires accès de frime du signe du mois.

VIERGE (23 août – 22 septembre)
On envoie les Vierge en retraite ardéchoise au 35 Mai, une maison d’hôte en vieilles pierres typiques des Vans, avec piscine et chant des cigales en sus. Mobilier moderne, service attentif, produits et soins locaux, loin des foules de la Côte d’Azur, mais à quelques kilomètres des gorges de l’Ardèche… Le cadre parfait pour ne s’occuper (enfin) que de sa petite personne.

BALANCE (23 septembre – 22 octobre)
Bien planqué dans le Perche, D’une île est l’hôtel Balance tout craché. Dans ce hameau du XVIIe racheté par les tauliers des restos Septime et Clamato, tout est joli et mesuré, du paysage jusqu’aux plus infimes détails intérieurs. Un rêve sur Insta et dans la vie, pour deux nuits de repos minimum – et garanti.

SCORPION (23 octobre – 22 novembre)
Tout juste débarquées d’un Corsica Ferries, les Scorpion prennent la direction de Rogliano, où niche le Palazzu Nicrosi : une bâtisse qui en impose, tout au bout du Cap corse. Vue de ouf, mobilier (très) bourgeois, plafonds d’époque… Tout y est intense, pour le plus grand bonheur des Scorpion.

SAGITTAIRE (23 novembre – 21 décembre)
Au royaume de la teuf, les Sagittaire sont rois et reines. Alors, quoi de plus approprié que de les envoyer kiffer à La Ponche, hôtel ultra-chic au cœur du vieux Saint-Tropez. Spa, vue imprenable sur le golfe, tous les bars du village à portée de pieds bronzés… Dolce vita et life of the party à la fois, pour un été multilingue en perspective.

CAPRICORNE (22 décembre – 20 janvier)
Les Capricorne sont un poil… traditionnels, pour le dire comme ça. Donc les invitées parfaites pour le Domaine de Primard, une époustouflante demeure du XVIIIe flanquée d’un immense parc et d’un jardin à la française, avec accès coupe-file à la table d’Éric Frechon ! Le château étant tout proche de Paris, même pas besoin de poser ses congés… Win-win.

VERSEAU (21 janvier – 18 février)
En quête d’une nuit insolite ? Les Verseau adoreront la villa Arguibel, une flamboyante bâtisse nichée sur les hauteurs de Guéthary, avec suites et chambres à thèmes, déco rococo, mais surtout une liberté de style sans limite. « Art partout, austérité nulle part », chantent les Verseau à tue-tête.

POISSONS (19 février – 20 mars)
Voyage spirituel à l’Abbaye de Fontevraud pour les Poissons : un hôtel douillet au mobilier moderne, au cœur de la grandiose cité monastique. L’accès exclusif aux jardins de nuit, l’immensité architecturale et l’acoustique ecclésiastique promettent bien des émotions aux si sensibles Poissons.

Bien que Taureau pur jus, Mathilde Moche, l’autrice de cet horoscope, Madame Soleil attitrée du Fooding, tient à préciser qu’elle acceptera sans rechigner toute invitation dans l’un de ces douze établissements de rêve. Lecteur·rice·s, n’hésitez pas. 

Illustration © Faye Bas Backer