​La poule aux pizz’ d’or

Après avoir ouvert Cocotte en 2019, les bistrotteurs du groupe Vertigo (Ludovic Dardenay, Julien Fouin), le chef Massimiliano Monaco et le sommelier Paul Lacroix doublent la mise en terre lyonnaise. La promesse de Cocozza ? Des pizzas à la pâte lentement levée, fine et crousti comme à Rome, garnies d’ingrédients ultra-sourcés. Pour nous, livrées et testées ce soir-là : une pimpante « printanière » aux premières asperges vertes, escortées de fior di latte, stracciatella et zestes de citron ; ainsi qu’une « sauvageonne » bien cochonne, avec sauce aux tomates San Marzano, fior di latte, saucisse artisanale, scamorza fumée et friarielli – petits brocolis-raves d’Italie. Les plus goulues pourront également s’envoyer une grosse boule de bufala ou des charcut’ de la Botte, avant un authenkif tiramisu ! // Gaëlle Vieillefon

POUR LA SOIF ? Des quilles transalpines (chianti de Majnoni Guicciardini, blanc de macération par Valentina Passalacqua…) et quelques mousses du coin – pour nous, une blonde Garipotte de la Brasserie de la Loire.

INFOS PRATIQUESRendez-vous sur Plat de Résistance !, entrez votre adresse de destination ou géolocalisez-vous, et voyez si Cocozza sort dans la liste des bonnes adresses voisines et résistantes.

Photo © Cocozza