Un bento à l'Abri du monde

Depuis son Abri de poche du 10e parisien, Katsuaki Okiyama (Fooding d’honneur Guide 2017) met ses nippodingueries en boîte et balance le meilleur bento du bendo. Boulotté du bout des baguettes, ce midi-là, sous un cerisier en fleurs : un joli chirashi méli-mêlant riz vinaigré, dorade et calamars tout crus, saumon impeccablement grillé, thon rouge fondant, maquereau et crevettes, enjaillés de racines de lotus, shiso frais, omelette émincée, edamame, œufs de truite et cédrat. Et avec ça, comprise dans la formule magique, une soupe au miso et tofu soyeux comme là-bas. Le tout s’emporte quelques rues plus loin, chez Abri Soba, qui propose aussi des boîtes à base de riz bien garni – comme ce combo saumon poêlé, pois gourmands, maki de légumes, algues et sésame. De quoi se rappeler qu’il existe un ailleurs délicat, et le bécoter de chez soi.

POUR LA SOIF ? Des classiques izakayesques : Asahi pression, Kirin en cannette, saké pétillant et junmai grand format, auxquels viennent tenir compagnie quelques jus français – vouvray, chablis et marsannay.

INFOS PRATIQUES : Rendez-vous sur Plat de Résistance !, entrez votre adresse de destination ou géolocalisez-vous, et voyez si Abri sort dans la liste des bonnes adresses voisines et résistantes.

Photo © Elisabeth Debourse